Les 5 phrases à ne surtout pas dire lors d’un entretien

Écoles_Vidal_toulouse_alternace_initiale_bts_bachelor_mastères

Les 5 phrases à ne surtout pas dire lors d’un entretien

Dernière ligne droite pour vous qui intégrez l’école cette année ou qui êtes à la recherche d’une alternance ! Les Écoles Vidal vous offrent ses astuces pour les entretiens.

1. « Je n’ai pas vraiment pris le temps de me renseigner sur le poste et sur l’entreprise »

Faute avouée n’est pas forcément à moitié pardonnée ! Si vous n’avez pas pris ce temps de préparation, raccrochez-vous à vos connaissances sur le secteur d’activité et n’hésitez pas à poser des questions. Cela témoignera d’un réel intérêt pour le poste mais soyons clairs, vous devez avoir des connaissances sur l’entreprise qui vous recrute.

2. « Cela est déjà écrit sur mon CV »

Là aussi c’est un carton rouge ! Si votre recruteur vous pose une question sur une expérience de votre CV c’est qu’il s’intéresse à vous et qu’il veut développer. Il cherche à connaitre vos compétences afin de se projeter et savoir s’il fait le bon choix. Notre astuce est de détailler précisément la situation sur laquelle le recruteur appuie pour finir sur la plus value que vous avez apporté.

3. « Mon ancien chef était horrible ! »

Ne cassez jamais du sucre sur le dos d’un ancien collaborateur ! La raison : votre recruteur, même si votre ancien chef était un tyran, aura de l’empathie pour lui et de la crainte vous concernant. En effet, personne n’aime entendre du mal de quelqu’un qu’il ne connait pas et cela donnera une image de vous au recruteur négative (peu discret, problématique, qui manque de prise de recul et d’objectivité). Notre astuce, c’est de parler de vous tout simplement, de ce que vous êtes capable de faire tout comme de votre motivation.

4. « Je n’ai pas de question »

La première chose qui va passer dans la tête du recruteur c’est « Alerte, manque de motivation « . N’ayez pas peur de poser des questions, soyez curieux. Si vous n’avez pas d’idée, préparez-vous une liste pour le jour J. Cette ou ces question(s) vous permettront d’effacer les derniers doutes du recruteur par vos réponses. De plus, cela vous permettra de vérifier si le poste vous correspond réellement. Voici une liste non exhaustive des questions que vous pouvez poser :

  • Quelles sont les qualités que vous jugez nécessaires pour exécuter les missions ?
  • Quelles sont les compétences qui vous manquent dans l’équipe actuelle ?
  • Quel est le plus gros challenge auquel la personne à ce poste sera confrontée ?

5. « Désolé, je suis super stressé ! »

Pas de panique, le recruteur n’est pas là pour vous déstabiliser mais pour vérifier si vous correspondez aux attendus du poste dans la bienveillance. Si vous êtes de nature à stresser quoi qu’il arrive, respirez et prenez votre temps afin de répondre aux questions et tout se passera bien.

 

On vous souhaite bon courage pour vos futurs entretiens et on vous rappelle qu’on a + de 280 postes à pourvoir en alternance

Partager cette publication